appel gratuit

0800 66 66 88

Menu

Accueil Tous nos conseils Conseils pratiques Démarches et protection des séniors Comment préparer son entrée en maison de retraite médicalisée ?

Comment préparer son entrée en maison de retraite médicalisée ?

Publié le

Modifié le

Durée de lecture : 3 minutes

L’entrée en maison de retraite est une étape de vie importante. La décision n’est pas à prendre à la légère, d’autant que la démarche soulève de nombreuses interrogations. Ehpad ou résidence services senior ? Laquelle choisir ? Comment la financer ? Quelles sont les formalités nécessaires avant mais aussi lors de l’entrée ? Autant d’éléments à prendre en compte. Bien organisée, la préparation des documents pour une entrée en maison de retraite médicalisée peut se révéler moins complexe que prévue et l’entrée en maison de retraite, si redoutée, peut s’avérer un soulagement pour la personne âgée qui va trouver un environnement adapté à ses besoins et à ses envies. 

Les 3 choses à faire pour réussir l’entrée en maison de retraite  

IMPLIQUER LA PERSONNE ÂGÉE ET SES PROCHES 

Le mot clé pour initier la démarche d’entrée en maison de retraite médicalisée ou en résidence services senior : anticiper. À moins que ce ne soit une volonté du senior lui-même, il apparaît d’abord essentiel de l’impliquer dans la réflexion. D’autant que la loi oblige d’avoir son consentement pour une entrée dans une maison de retraite médicalisée. Si les proches ne peuvent plus communiquer avec la personne âgée, une assistante sociale peut servir d’intermédiaire. Dans le cas où elle n’a plus toutes ses facultés cognitives, par exemple si elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer, ou a perdu trop d’autonomie à la suite d’un AVC, la demande d’entrée en maison de retraite peut être formulée par un médecin avec prescription médicale. En revanche, il faut savoir que si c’est une décision du futur habitant lui-même, il a toute liberté à engager les démarches sans engager sa famille ou ses proches.  

Plus le senior est impliqué dans la démarche, plus le processus sera facilité et le choix de l’établissement correspondra à ses besoins et envies. Il s’agit donc en amont de réfléchir à tous les avantages et inconvénients entre maintien à domicile – qui est souvent la solution souhaitée – et l’entrée en maison de retraite. Si celle-ci demande trop d’investissement pour les proches, que le logement n’est plus adapté à la sécurité de la personne âgée, alors la décision doit être orientée vers une entrée en Ehpad ou une résidence services senior.

Il est préférable que tous les proches du senior soient impliqués dans cette décision, en pesant le pour et le contre. Pour avoir toutes les informations nécessaires, n’hésitez pas à repérer quelques établissements qui pourraient lui correspondre en termes de localisation, services, restauration, animations. Tout le monde doit bien comprendre et intégrer les conséquences, les conditions et les avantages de sa prise en charge. Dans certains cas, il est même possible d’opter pour une solution de transition avec des hébergements temporaires afin de rassurer toutes les parties prenantes de ce choix de vie. 

MAISON DE RETRAITE MÉDICALISÉE OU RÉSIDENCE SERVICES SENIOR ?  

Une fois prise la décision de la nécessité de changement pour un structure dédiée à la situation de la personne âgée, il s’agit d’arbitrer entre maison de retraite médicalisée et résidence services senior. Tout est alors question du niveau de perte d’autonomie de la personne âgée, et donc de son besoin d’assistance au quotidien et de soins médicaux. En effet, la prise en charge n’est pas la même entre les Ehpad dédiés aux personnes âgées dépendantes et les résidences services pour seniors autonomes.  

En cas de perte importante d’autonomie, les Ehpad ou maisons de retraite médicalisées sont des lieux de vie adaptés à la situation, car ils disposent d’équipes médicales formées aux problèmes gériatriques qui accompagnent et assurent le soin des résidents. Si la personne âgée est autonome, la résidence senior est un lieu d’habitation qui permet de maintenir le lien social et donne accès à des services de confort, tout en gardant son indépendance.

En cas de doute, sachez qu’il existe la possibilité d’opter pour un court séjour pour que la personne âgée et ses proches aient la possibilité de s’assurer que la solution retenue soit la bonne, sans caractère définitif. Le senior bénéficiera des mêmes prestations et services et pourra ainsi valider un choix sur le plus long terme. Dans ce cas de figure, il est conseillé de définir dès le début un préavis de sortie, ce qui évitera au final quelques crispations.

SÉLECTIONNER DES ÉTABLISSEMENT QUI CORRESPONDENT À SES BESOINS 

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans le choix d’une maison médicalisée. Il y a d’abord son emplacement géographique, qui est bien souvent conditionné à la distance avec les proches pour qu’ils puissent effectuer des visites régulières. Il s’agit ensuite de vérifier que l’établissement a tous les dispositifs de soins adaptés à la situation du futur habitant. Les questions de la qualité du logement en lui-même, mais aussi les animations proposées, la pratique d’une activité physique adaptée, ou encore la restauration, l’accueil des animaux de compagnie, la connexion internet sont à prendre en compte dans le choix final. Certaines maisons proposent par exemple un accompagnement spécifique pour les malades d’Alzheimer ou pathologies associées.  

Il est conseillé de sélectionner deux ou trois maisons afin de pouvoir en comparer les avantages et inconvénients. Il est aussi intéressant de se rendre sur place, visiter les lieux avec la personne âgée et rencontrer le directeur afin de vérifier certains points ou s’imprégner du futur lieu de vie de la personne âgée. Toutes les maisons Colisée sont ouvertes aux visites, 7 jours sur 7 et sans rendez-vous. N’hésitez pas à lire les témoignages des habitants et de leur famille, via des avis vérifiés comme c’est le cas pour Colisée.

Enfin, il faudra constituer un budget pour financer le séjour en maison de retraite médicalisée. De nombreuses aides existent. Le responsable de l’établissement pourra vous orienter dans vos démarches et vous accompagner à l’entrée en Ehpad.

Vous souhaitez nous rencontrer ?

Nous sommes là pour faciliter votre recherche et trouver la solution adaptée. solution adaptée.

Constituer le dossier d’entrée en maison de retraite 

LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES 

Pour constituer le dossier d’entrée en Ephad, plusieurs pièces justificatives sont nécessaires : 

  • Une photocopie de la carte d’identité 
  • Une photocopie de la carte vitale, de l’attestation de sécurité sociale et du document de mutuelle 
  • Un justificatif de ressources (titre de retraite principale et complémentaire avec avis de versement et s’il y a eu lieu, accord de prise en charge de l’aide sociale) 
  • Le dernier avis d’imposition ou de non-imposition 
  • En cas de tutelle, l’ordonnance du juge désignant le tuteur ou le curateur 
  • Un justificatif d’assurance responsabilité civile valable pour la maison de retraite. 

Le projet d’accompagnement personnalisé 

GARANTIR À CHAQUE PERSONNE UNE ATTENTION ET DES SOINS ADAPTÉS

Avant l’entrée dans en maison pour personnes âgées en perte d’autonomie, deux questionnaires sont remis par Colisée. Le premier, « Parlez-nous de vous », est à remplir par le futur habitant pour récolter des informations précieuses, tant sur son identité que sur sa famille ou les proches qui l’accompagnent, mais aussi sur son métier, les événements marquants de sa vie, son rythme quotidien, ses habitudes alimentaires ou encore ses convictions religieuses et ses problèmes éventuels de santé.

Le formulaire « Vous qui le connaissez si bien », sera à compléter par les proches pour donner une autre perception de l’état physique et psychologique de l’habitant mais aussi pour prendre connaissance d’évènements dont il ne souhaite peut-être pas parler par discrétion, pudeur ou timidité. Son histoire, les dates qui correspondent à des événements marquants de sa vie, son caractère… autant de renseignements qui permettront de mieux le connaître ! 

Ces formulaires permettront de définir un projet d’accompagnement personnalisé (PAP). Cette démarche commune à toutes les maisons de retraite médicalisées Colisée, garantit à chaque habitant en perte d’autonomie, une attention et des soins adaptés à son âge, à ses besoins, à ses envies et à sa pathologie. Tout le monde est concerné : la personne âgée bien entendu, l’équipe de l’établissement et aussi les proches, qui la connaissent bien et doivent être rassurés lors de l’entrée en maison de retraite

Le contrat de séjour

LES ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES DE L’ÉTABLISSEMENT ET DE L’HABITANT  

À l’entrée en maison de retraite Colisée, un livret d’accueil, la charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante et un contrat de séjour seront remis au senior accueilli. La signature de ce dernier document est obligatoire depuis la loi du 2 janvier 2020 qui est venue renforcer le « droit des usagers » des établissements et services médico-sociaux. Il comporte des informations sur les conditions générales du séjour et les droits et obligations de chacune des parties :

  • Le prix de l’hébergement et de l’accompagnement 
  • Les détails et coûts des prestations (pour le logement, la restauration, les services proposés, etc.) 
  • Le montant du dépôt de garantie 
  • Les modalités de facturation en cas d’absence 
  • Les conditions en cas de résiliation du contrat

Ensemble construisons votre projet personnalisé

Parce que chaque besoin est spécifique et que votre bien être est essentiel. Nous sommes là pour faciliter votre recherche et trouver la solution adaptée.

Trouver un lieu de vie et de soins